Les attributions du greffe résultent essentiellement du code électoral et du règlement intérieur du conseil constitutionnel du 06 mai 2008 en ses articles 31 à 34.
Le greffe est chargé de la réception des recours. Le dépôt des requêtes se fait entre les mains du Greffier en chef qui  appose le cachet « courrier arrivé » et porte le numéro attribué à la requête et sa date d’enregistrement. Il enregistre la requête dans le registre des recours réservés à  chaque contentieux (législatif ou présidentiel).

Il délivre au requérant un récépissé de dépôt de sa requête. Après l’enregistrement de la requête, il la transmet au Président du conseil constitutionnel, communique la requête aux parties visées dans celle-ci pour leur demander de produire leurs mémoires en défense et fixe à ces parties un délai pour réagir.
Le greffier en chef communique au requérant les mémoires en défense de ses adversaires. Le requérant est libre de répondre. Toutefois, l’échange des mémoires n’est pas indéfini. Il peut y être mis fin par le rapporteur à travers un avertissement du greffier adressé aux parties. Le greffe veille donc à l’accomplissement des actes de procédure en matière électoral. Il se tient à la disposition des parties politiques pour leur fournir tous renseignements sur les formalités exigées par la loi ou sur les procédures qui les concernent. Il tient la plume aux audiences du Conseil constitutionnel, conserve les minutes des décisions et en délivre expéditions. Il reçoit les déclarations de candidature à l’élection du Président du Faso conformément à l’article 126 du code électoral et en donne récépissé.


L a Direction  de la Communication et de la Presse du Conseil constitutionnel

Flash information

Communiqué de presse: Les recours devant le Conseil constitutionnel après la clôture du scrutin

Lire la suite...

Elections couplées 2015: Formation des opérateurs de saisie, des vérificateurs et des agents recenseurs

Lire la suite...

Visiteurs

Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

Photo Gallerie